•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chantal Petitclerc en croisade contre la vapoteuse

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Chantal Petitclerc en croisade contre la vapoteuse

Photo de Chantal Petitclerc devant un micro de radio.

Chantal Petitclerc

Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

On la présentait comme le remède branché pour arrêter de fumer, pourtant, aujourd'hui, la cigarette électronique inquiète certaines personnes, y compris la sénatrice indépendante Chantal Petitclerc. Elle demande à la ministre fédérale de la Santé d'intervenir rapidement. Pénélope McQuade s'entretient également avec elle des coulisses de son travail au Sénat.

Le travail du Sénat, quand il est bien fait, a sa pertinence.

Chantal Petitclerc

Chantal Petitclerc explique que les nouveaux sénateurs indépendants et sénatrices indépendantes, dont elle fait partie, ne sont pas là pour faire de la politique partisane. « J’ai des objectifs, des causes, des projets de loi qui me tiennent à cœur, c’est ça, mon focus. » Cependant, la sénatrice reconnaît avoir moins de plaisir et plus de travail que ce qu'elle avait anticipé, et ne se voit pas au Sénat jusqu'à la retraite.

Au début de décembre, Chantal Petitclerc publiait une lettre ouverte (Nouvelle fenêtre) dans La Presse pour interpeller la ministre fédérale de la Santé au sujet du vapotage.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi