•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Des cerveaux pour mieux comprendre la dépression et le suicide

Le chercheur en neurosciences Naguib Mechawar tient un plat de plastique avec un cerveau humain à l'intérieur.

Le chercheur en neurosciences Naguib Mechawar.

Photo : Radio-Canada / Jean Francois Bouthillette

La Banque de cerveaux Douglas-Bell Canada, à Montréal, est l'une des plus grandes banques du genre au monde. À l'occasion de ses 40 ans, le Dr Naguib Mechawar, directeur de la banque et professeur au Département de psychiatrie de l'Université McGill, explique comment quelque 3000 cerveaux sont conservés et comment ils contribuent aux recherches sur la dépression, le suicide et l'alzheimer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi