Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animatrice d'ICI Première Pénélope McQuade, souriante.
Audio fil du mercredi 23 octobre 2019

La grosse laide : quand écrire ses mémoires sert de thérapie

Publié le

Montage d'une photo de Marie-Noëlle Hébert devant un micro de radio et la couverture de son livre avec un dessin d'elle qui tient un chat dans ses bras.
Marie-Noëlle Hébert, auteure et illustratrice, a écrit ses mémoires sous forme de bande dessinée.   Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

À 8 ans, Marie-Noëlle Hébert commence à se trouver grosse. En sixième année, elle se trouve laide. À la maison, son père la traite de « grosse truie ». Dix-huit ans plus tard, elle se débarrasse de ce poids sur ses épaules en le couchant sur papier dans sa première bande dessinée, La grosse laide.

Marie-Noëlle Hébert raconte comment écrire et dessiner ses mémoires lui ont permis de se réconcilier avec ses parents.

La grosse laide, de Marie-Noëlle Hébert, Éditions XYZ, collection Quai no 5, publié le 16 octobre, 104 pages

Chargement en cours