Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animatrice d'ICI Première Pénélope McQuade, souriante.
Audio fil du jeudi 17 octobre 2019

L’incroyable succès du sociofinancement du bac de compostage Tero

Publié le

Une personne verse des pelures de légumes dans un bac de compostage qui ressemble à un petit électroménager.
Le coût de l'appareil de compostage à la maison Tero est d'environ 450 $.   Photo : Tero

En moins de 24 heures, la campagne de sociofinancement du composteur Tero a dépassé le million de dollars, alors que l'objectif initial était de récolter 70 000 $. Elizabeth Coulombe, cofondatrice de Tero, explique comment cet appareil compte révolutionner le compostage.

On n’en revenait pas du succès aussi rapide de la campagne.

Elizabeth Coulombe, cofondatrice et présidente de Tero

Elizabeth Coulombe explique qu'en trois heures, l'appareil déshydrate et broie les déchets de table pour en faire une poudre de fertilisant qui, conservée dans un contenant hermétique, peut durer près d'un an.

Devant l'engouement monstre de la campagne de sociofinancement sur Kickstarter, Elizabeth Coulombe se montre confiante. Elle précise que si l'appareil, dont la conception est presque terminée, n'a pas encore commencé à être fabriqué, les premières livraisons sont toujours prévues pour l'été 2020.

Elizabeth Coulombe et Valérie Laliberté, cofondatrices de Tero
Elizabeth Coulombe et Valérie Laliberté, les deux cofondatrices de l'entreprise Tero. Photo : Radio-Canada/Nicole Germain

Chargement en cours