Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animatrice d'ICI Première Pénélope McQuade, souriante.
Audio fil du mardi 17 septembre 2019

Les dessous de la manosphère, cette communauté d'hommes intrigante

Publié le

Photo d'un homme de dos qui regarde un écran d'ordinateur.
Bitch! Une incursion dans la manosphère est une production de Télé-Québec, de L’actualité et des Productions Bazzo Bazzo.   Photo : Télé-Québec

Dans le documentaire Bitch! Une incursion dans la manosphère, le journaliste Marc-André Sabourin dévoile une facette troublante du web et de la masculinité : la manosphère. Pénélope McQuade le reçoit en compagnie d'un homme qui en a longtemps fait partie.

Marc-André Sabourin explique que la manosphère est une communauté de sites web, de pages Facebook et de forums en ligne où des hommes se retrouvent pour parler de leurs problèmes d’hommes, de leurs différences et de leurs difficultés avec les femmes.

Mon objectif était de leur donner la parole pour essayer de comprendre leurs univers, comment ils en étaient arrivés là – pas pour être d’accord avec eux.

Marc-André Sabourin

Leurs propos, qui surprennent et dérangent, sont rarement entendus sur la place publique, mais ils sont omniprésents en ligne.

La violence des mots et des images est ce qui frappe le plus quand on plonge dans cette communauté pour la première fois. [...] Mais une fois qu’on filtre la violence – qui demeure impardonnable – on découvre des hommes qui ont parfois des propos articulés, qui souffrent réellement.

Marc-André Sabourin

Marc-André Sabourin mentionne que la manosphère se divise en quatre grandes catégories, qui n’ont pas forcément de liens, mais dont les idées se recoupent parfois : les « pick-up artists », les « MGTOW » (pour Men Going Their Own Way), les masculinistes et les « incels » (pour célibat involontaire).

Samuel Chourot, qui témoigne dans le documentaire, s’est autrefois identifié aux incels. Il raconte pourquoi il n’en fait plus partie.

Le documentaire Bitch! Une incursion dans la manosphère, réalisé par Charles Gervais, sera présenté en primeur au Festival de cinéma de la ville de Québec le 19 septembre. Il sera diffusé sur les ondes de Télé-Québec le 16 octobre.

Chargement en cours