•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cette curieuse fascination pour les histoires d’enlèvement

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Cette curieuse fascination pour les histoires d’enlèvement

Audio fil du jeudi 12 septembre 2019
Une photo d'une petite fille accrochée à une barrière avec des fleurs et des rubans.

Une photo de la petite Britannique de 4 ans Maddie McCann, disparue au Portugal en 2007

Photo : AFP / MELANIE MAPS

Qu'elles soient réelles ou fictives, les histoires d'enlèvement ont tendance à captiver le public. Pour comprendre pourquoi, Pénélope McQuade réunit la journaliste judiciaire Monic Néron, l'animateur Stéphane Garneau et la psychologue Christine Grou.

Dre Christine Grou, présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, se montre rassurante.

Cette fascination est normale. [...] Le voyeurisme n’empêche pas d’être empathique, au contraire.

Dre Christine Grou, psychologue

En tant que chroniqueuse judiciaire, Monic Néron a couvert de nombreuses histoires d’enlèvement « souvent encore plus rocambolesques que ce qu’on peut voir dans les films ». Elle affirme qu’elle n’imaginait pas à quel point certaines de ces histoires allaient l’affecter, même des années plus tard.

Parmi les séries et les documentaires populaires de disparition et d’enlèvement, Stéphane Garneau cite Thirteen, Abducted in Plain Sight, Mindhunter et Without a Trace.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi