•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Héritage</em>&nbsp;: une distribution presque entièrement noire pour la première&nbsp;fois

Pénélope

Avec Isabelle Craig

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Héritage : une distribution presque entièrement noire pour la première fois

Audio fil du mardi 3 septembre 2019
Montage de deux photos de Tracy Marcelin et de Mireille Métellus devant des micros de radio.

Les comédiennes Tracy Marcelin et Mireille Métellus qui jouent dans la pièce Héritage.

Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

Première pièce francophone à la distribution presque entièrement noire au Québec, la pièce Héritage ouvre la saison du Théâtre Jean-Duceppe. Les deux comédiennes Tracy Marcelin et Mireille Métellus expliquent qu'elles ne pensaient pas vivre ce moment un jour.

Un an après la controverse de SLĀV et de Kanata, la présentation de cette pièce au Théâtre Jean-Duceppe est riche de symboles. Déjà en 1959, A Raisin in the Sun, dont est adapté Héritage, marquait l'histoire. Elle était la première pièce d’une Afro-Américaine, Lorraine Hansberry, présentée à Broadway.

J’ai lu la pièce au cégep, et même à mon âge, à 24 ans, je n’aurais jamais cru pouvoir la jouer dans un théâtre institutionnel. [...] C’est un rôle de rêve, vraiment.

Tracy Marcelin

J’attendais un moment comme celui-là depuis longtemps. C’est un rêve réalisé. [...] Mais c’est une lutte pour que le rêve continue.

Mireille Métellus

Les deux comédiennes parlent de la place des comédiennes et comédiens noirs au Québec. Mireille Métellus rejette les arguments souvent avancés par les gens du milieu selon lesquels il n'y a pas assez d'actrices et d'acteurs noirs disponibles, ou voulant que le public ne soit pas prêt. Tracy Marcelin a cependant bon espoir que sa génération parviendra à briser le plafond de verre.

Héritage est présenté du 4 septembre au 5 octobre 2019, au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts, à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi