Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animatrice d'ICI Première Pénélope McQuade, souriante.
Audio fil du mardi 3 septembre 2019

Ces femmes qui s’engagent en politique municipale

Publié le

Montage de photos de Julie Lemieux, Bernadette Clément et Suzanne Roy devant un micro de radio.
Julie Lemieux, mairesse de Très-Saint-Rédempteur, Bernadette Clément, mairesse de Cornwall, et Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie   Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

Si l'on a élu un nombre record de mairesses lors des élections municipales de 2017 au Québec, on est encore loin d'atteindre un nombre de politiciennes équivalant à celui dans les autres paliers de gouvernement. Pénélope McQuade discute avec quatre mairesses de leur fonction et du leadership au féminin.

Les invitées :

– Vicki-May Hamm, mairesse de Magog
– Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie
– Julie Lemieux, mairesse de Très-Saint-Rédempteur
– Bernadette Clément, mairesse de Cornwall

Selon Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie, le principal défi est de convaincre les femmes de se présenter sur la scène municipale.

Une fois qu’on a les candidates, elles sont élues.

Suzanne Roy

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, avance plusieurs raisons qui peuvent décourager les femmes de s'impliquer : la politique municipale est encore un monde d’hommes, la charge de travail ne favorise pas la conciliation travail-famille et le salaire est faible par rapport aux responsabilités.

Julie Lemieux, mairesse de la petite municipalité rurale de Très-Saint-Rédempteur, en Montérégie, explique que le municipal est le palier de gouvernement qui permet le mieux de constater concrètement le résultat de ses décisions, et que cela devrait inciter davantage de femmes à s’engager.

On se lance en politique municipale par passion et par altruisme.

Julie Lemieux

Diversité

Au-delà de la question de la participation des femmes, il y a celle de toutes les minorités. Bernadette Clément, mairesse de Cornwall, en Ontario, est la première mairesse noire de la province et la deuxième au Canada. Julie Lemieux est quant à elle la première élue trans du Canada, tous paliers de gouvernement confondus.

Leadership féminin

Les quatre mairesses abordent également la question du leadership au féminin. « Il y a beaucoup plus de conciliation et d’écoute dans nos conseils municipaux », avance Suzanne Roy.

Bernadette Clément raconte que depuis qu’elle est mairesse, elle n'hésite pas à prendre plus de temps pour prendre ses décisions. « On favorise le consensus. Mes réunions sont plus longues, car j’encourage la discussion. »

Enfin, elles abordent les enjeux qui les occupent chacune dans leur municipalité : rétention de la main-d'œuvre à Magog pour Vicki-May Hamm, enjeux environnementaux et de transport à Sainte-Julie pour Suzanne Roy, un projet de copropriété du bord de l'eau avec la réserve mohawk d'Akwesasne à Cornwall pour Bernadette Clément et la conciliation environnement, agriculture et fiscalité à Très-Saint-Rédempteur pour Julie Lemieux.

Chargement en cours