•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port de la jupe par des garçons : Magalie Lépine-Blondeau, « infiniment touchée »

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Le port de la jupe par des garçons : Magalie Lépine-Blondeau, « infiniment touchée »

Un garçon portant un uniforme scolaire, dont une jupe à carreaux.

Gustave Gadbois porte fièrement la jupe de l'uniforme de son école secondaire.

Photo : François Gadbois

Depuis le début de la semaine, une initiative a vu le jour dans les écoles secondaires du Québec. Des garçons portent la jupe pour dénoncer la pression sociale qui pèse sur les filles, plus spécifiquement en ce qui concerne leur habillement. « C'est un mouvement féministe mené par des hommes sans mansplaining. [...] C'est bon de voir de vrais alliés qui parlent à leurs collègues masculins, à leurs parents, à leurs profs, à la direction d'école », se réjouit la comédienne Magalie Lépine Blondeau au micro de Pénélope. Elle craint toutefois l'apparition d'une distorsion du message initial.

J’ai été un peu irritée, parce que j’ai observé sur les réseaux sociaux une mutation de l’idée initiale du mouvement vers un mouvement projupe pour garçons, et ce n’est pas exactement ce qu’ils revendiquent.

Magalie Lépine-Blondeau, comédienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi