•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La guerre au double menton et à la bosse de bison

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

La guerre au double menton et à la bosse de bison

Illustration d'une femme courbée puis droite à un bureau devant un ordinateur.

Une mauvaise et une bonne posture devant un écran d'ordinateur

Photo : iStock

À la suite du message d'une auditrice qui s'inquiétait de sa posture lorsqu'elle fait du télétravail devant un écran d'ordinateur, le physiothérapeute Denis Fortier consacre sa chronique aux courbures du cou qui résultent parfois en un double menton ou en une bosse à l'arrière du cou, dite bosse de bison. Il décrit les diktats posturaux dont il faut avoir conscience, parle des outils de correction et nous propose un exercice pour améliorer la posture.

Denis Fortier explique que la bosse de bison et le double menton peuvent certes être causés par une mauvaise attitude posturale, mais que la morphologie, la génétique ou encore la scoliose ou l’arthrose peuvent en être à l'origine.

Le physiothérapeute considère que les outils de correction que l’on trouve sur Internet, tels que l’épaulière, le correcteur ou le chandail postural, sont efficaces seulement s’ils sont associés à des exercices.

Denis Fortier propose d’ailleurs un exercice lors duquel on utilise le mur pour rééduquer son schéma corporel, c’est-à-dire amener le cerveau à percevoir plus justement ce qui est droit et ce qui est courbé au niveau de la tête, des épaules, du thorax et du bas du dos.

Un homme se tient droit contre un mur, du bassin à la tête, avec les jambes pliées.

Denis Fortier démontre un exercice pour corriger sa posture du dos et du cou.

Photo : Éditions du Trécarré

Exercice pour améliorer la posture et corriger les diktats posturaux :

S’adosser à un mur, idéalement face à un miroir, en se tenant le plus droit possible, du bassin à la tête. Il est possible de décoller les pieds du mur et de plier un peu les genoux. Garder la position pendant une trentaine de secondes en regardant sa posture dans le miroir; puis, maintenir à nouveau la position une trentaine de secondes en fermant les yeux. Reproduire la même posture les yeux fermés, mais sans s’adosser au mur et sans plier les genoux, puis vérifier le résultat dans le miroir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi