•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La course à pied pour tous

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

La course à pied pour tous

Une femme en train de nouer ses chaussures de course.

Une femme se prépare à courir.

Photo : iStock

L'âge, le poids et la condition physique ne doivent pas être un frein à la course, selon notre chroniqueur physiothérapeute Denis Fortier. « La progressivité, y aller graduellement, est la clé pour faire de la course à pied sans se blesser », indique-t-il.

Denis Fortier défait certains mythes associés à la course. Il explique qu’on peut courir à tout âge et que le surpoids ou l’obésité ne sont pas forcément une contre-indication à cette activité.

Il faut adapter la course à vos capacités physiques.

Denis Fortier, physiothérapeute

De même, le physiothérapeute indique que c’est faux de dire que la course à pied n’est pas bonne pour les articulations. Les étirements ne sont pas non plus forcément nécessaires.

Conseil aux novices

Pour les personnes qui débutent, Denis Fortier recommande de faire un échauffement avant de courir, de ne pas courir tous les jours – sauter un jour sur deux – et de ne pas modifier radicalement son patron de course si elles ont l’habitude de courir d’une certaine manière.

Bienfaits pour la santé

Enfin, le physiothérapeute énumère les effets positifs de la course à pied pour la santé.

  • Courir même une seule fois par semaine, pendant 50 minutes et à basse vitesse (9,5 km/h) pourrait contribuer à diminuer le risque de problèmes cardiovasculaires.
  • Par rapport à l'absence de course, courir serait associé à au moins une diminution de 30 % du risque de décès par maladie cardiovasculaire; 22 % du risque de décès par cancer; et 27 % du risque de décès toutes maladies confondues.
  • Enfin, la course améliore la coordination, le contrôle visuel, la stabilité du cou et de la tête ainsi que les interactions entre ces éléments.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi