•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vrai du faux des effets du froid sur la santé

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Le vrai du faux des effets du froid sur la santé

Un petit garçon dehors, un jour d'hiver.

Un enfant en hiver

Photo : Getty Images

Sortir le corps mal couvert ou tête nue en plein hiver ne vous rendra pas malade. La Dre Chantal Vallée explique pourquoi nous sommes plus malades l'hiver si le froid n'entraîne pas directement la transmission des virus.

La Dre Chantal Vallée souligne qu’en hiver, le confinement à l’intérieur avec un manque d’aération et le regroupement de personnes dans des espaces clos favorisent une plus grande concentration de virus et plus d'échanges de ceux-ci.

Elle souligne que le chauffage, qui assèche les muqueuses du nez, empêche le mucus de jouer son rôle de défense contre les « envahisseurs ». Enfin, elle mentionne que nos défenses contre les infections sont probablement plus efficaces avec une température corporelle autour de 37° C, plus difficile à maintenir en tout temps en hiver.

Syndrome Raynaud

La Dre Chantal Vallée parle également du syndrome Raynaud, du nom du médecin français Maurice Raynaud, qui apparaît lorsque le corps – ou une partie du corps – est exposé au froid. Elle énumère les symptômes et les moyens de prévenir ce phénomène.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi