•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Quand la monogamie devient toxique

Un homme assis sur un banc fait mine de tenir l'épaule d'une personne imaginaire.

Un homme seul

Photo : iStock

Si la monogamie n'est pas toxique en elle-même, les attentes qui sont associées à ce modèle dominant de relation amoureuse peuvent l'être. Notre chroniqueuse sexologue Marion Bertrand-Huot s'attarde sur trois croyances, souvent erronées, qui sont profondément inscrites dans nos scripts relationnels monogames et qui peuvent nous nuire.

Les trois attentes, souvent irréalistes, associées à la monogamie :

  • Le couple fusionnel au sein duquel le ou la partenaire doit répondre à tous les besoins de l’autre
  • Le ou la partenaire comme seule grande priorité de vie
  • La jalousie comme symbole de l’amour

Notre chroniqueur sexologue et psychothérapeute François Renaud parle quant à lui du poids des différences culturelles dans le couple et dans la sexualité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi