•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand la monogamie devient toxique

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Quand la monogamie devient toxique

Un homme assis sur un banc fait mine de tenir l'épaule d'une personne imaginaire.

Un homme seul

Photo : iStock

Si la monogamie n'est pas toxique en elle-même, les attentes qui sont associées à ce modèle dominant de relation amoureuse peuvent l'être. Notre chroniqueuse sexologue Marion Bertrand-Huot s'attarde sur trois croyances, souvent erronées, qui sont profondément inscrites dans nos scripts relationnels monogames et qui peuvent nous nuire.

Les trois attentes, souvent irréalistes, associées à la monogamie :

  • Le couple fusionnel au sein duquel le ou la partenaire doit répondre à tous les besoins de l’autre
  • Le ou la partenaire comme seule grande priorité de vie
  • La jalousie comme symbole de l’amour

Notre chroniqueur sexologue et psychothérapeute François Renaud parle quant à lui du poids des différences culturelles dans le couple et dans la sexualité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi