•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Rattrapage du 16 nov. 2020 : François Ozon, notre fascination pour les détectives, et les vieux contre-attaquent

Rattrapage

  • « J'avais 17 ans. C'était en 85. J'ai lu ce livre [La danse du coucou, d'Aidan Chambers] et j'ai eu un coup de foudre pour cette histoire, et je me suis dit : "Si un jour je deviens cinéaste, j'adorerais que ce soit mon premier film". » Le réalisateur français François Ozon raconte à Pénélope McQuade pourquoi il a finalement attendu 35 ans avant d'adapter ce roman au cinéma. Son film Été 85, qui sera en ligne le 20 novembre, relate une histoire d'amour homosexuelle entre deux adolescents. « Il y a deux visions de l'amour qui s'affrontent dans cette histoire », souligne-t-il.

  • Même si la célèbre reine de l'enquête littéraire Agatha Christie s'était, dit-on, peu à peu lassée de son personnage emblématique d'Hercule Poirot, leur association dure depuis 100 ans. Issu de son premier roman, La mystérieuse affaire de Styles, le détective est à l'origine de l'engouement du public pour le récit d'enquête. Pénélope McQuade échange avec trois adeptes du genre, Anne Lagacé Dowson, Martin Michaud et Réal Bossé, au sujet des grandes figures de l'univers des détectives dans la culture populaire.

Vous aimerez aussi