•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Rattrapage du 19 oct. 2020 : Racisme antiasiatique, anthropocentrisme et les vieux contre-attaquent

Rattrapage

  • Selon un sondage mené par le centre de recherche américain Pew dans 14 pays occidentaux, dont le Canada, l'image de la Chine n'est pas très reluisante. En cause : la pandémie de COVID-19, originaire de Chine, mais aussi la répression par Pékin du mouvement démocratique à Hong Kong et de la minorité musulmane ouïghoure. La Dre Sophie Zhang et l'entrepreneur Winston Chan, deux membres très impliqués dans la communauté chinoise au Canada, expliquent que la dégradation de l'image de la Chine se répercute sur le quotidien de leur communauté. Ils constatent que la méfiance et le racisme envers les personnes chinoises et asiatiques en général ont augmenté depuis le début de l'année.

  • « La vie de l'animal nous importe finalement assez peu. On l'utilise pour notre usage exclusif et pour nos besoins, indépendamment des souffrances qu'il peut endurer du fait de cette exploitation », déplore Jean-Marc Gancile, auteur de l'essai Carnage : pour en finir avec l'anthropocentrisme (Éditions Rue de l'échiquier). Commerce des animaux sauvages, élevage intensif, surpêche, rituels et sacrifices divins, exploitation des animaux à des fins scientifiques ou militaires, Jean-Marc Gancile raconte la violence que les êtres humains ont fait et font toujours subir aux animaux, pour mieux la dénoncer et réclamer qu'on y mette fin.

  • Connaissez-vous la marque de commerce Bigsunny, qui se spécialise en couteaux de cuisine? Ou encore celle des vêtements pour hommes et femmes Jhsnjnr? « Le phénomène des pseudomarques est en croissance », souligne notre collaboratrice Barbara-Judith Caron.

Vous aimerez aussi