•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pénélope

Avec Pénélope McQuade

En semaine de 9 h à 11 h 30
(en rediffusion à 22 h)

Rattrapage du 4 févr. 2020 : Émoji de fondue, Jordan Dupuis et Camp rock

Rattrapage

  • Feux en Australie : deux sauveteurs d'animaux racontent leur mission

    En constatant les ravages sur la faune et la flore causés par les feux de forêt en Australie, Eric Dussault, directeur de Sauvetage Animal Rescue, n'est pas resté indifférent. Avec son équipe, il s'est rendu sur le continent pour donner un coup de main et sauver wallabys, koalas et wombats. Tout juste de retour de mission, il raconte les actions menées par sa troupe en compagnie de la sauveteuse Paige Maxime.

  • Les Européens, déchirés quant au choix de l'émoji de fondue suisse plutôt que celui de raclette

    Mercredi dernier, 117 nouveaux émojis ont été approuvés par le consortium Unicode. Parmi eux figure celui de la fondue suisse, mais pas celui de la raclette ou encore de fondue savoyarde. Il n'en a pas fallu plus pour susciter l'émoi chez les Européens, ravivant la rivalité culinaire entre les Suisses et les Français. Au micro de Pénélope McQuade, Olivier Perrin, journaliste pour Le Temps, en Suisse, explique les dessous de cette nouvelle.

  • Jordan Dupuis, à cœur ouvert sur ses troubles alimentaires

    Samedi, l'animateur et chroniqueur Jordan Dupuis, 37 ans, se livrait sur ses troubles alimentaires dans un texte poignant publié dans le magazine Urbania. Après avoir perdu quelque 185 lb, il s'apprête à amorcer un redrapage complet de son corps. À deux jours d'une intervention chirurgicale, il se livre sur les tenants et les aboutissants de sa démarche.

  • Le Camp rock, un exutoire inclusif pour faire vibrer les jeunes rockeuses

    Un peu partout dans le monde, des filles et des personnes de genre non conforme se donnent rendez-vous au Camp rock où elles suivent pendant une semaine des ateliers de musique, d'estime de soi et de développement du leadership. La réalisatrice Sophie Lambert a infiltré la cohorte montréalaise de l'été dernier pour produire une série documentaire sur le sujet. En huit épisodes d'une dizaine de minutes, elle suit le parcours de plusieurs participants et participantes, dont Myrka et Ross, deux chanteuses amoureuses du rock.

Vous aimerez aussi