•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’art, un domaine sacré que l’argent ne doit pas contaminer?

Pas tous en même temps

Avec Karyne Lefebvre

Le vendredi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le lundi à 2 h)

L’art, un domaine sacré que l’argent ne doit pas contaminer?

Audio fil du 9 septembre 2018
On voit une chaussure géante avec une pièce sur le dessus et d'autres pièces de monnaie autour.

Une sculpture de Damien Hirst «Charity» à Londres le 16 juillet 2015

Photo : Getty Images / Rob Stothard

Les artistes qui profitent de leur art pour devenir riches sont parfois montrés du doigt et accusés de ne pas rester purs. Qui décide de la valeur d'une œuvre? La discussion est ouverte, avec l'éclairage de Marc Séguin.

La pièce L’art de la chute, présentée au Théâtre La Licorne du 11 au 29 septembre 2018, aborde le thème du marché de l'art. « On nous montre de manière nuancée et complexe que l’art et l’économie ne sont pas en opposition, mais évoluent en parallèle », résume Noémi Mercier.

Jusqu’à quel point peut-on rester pur, surtout dans un domaine comme l’art contemporain où c’est le marché qui décide si tu es un artiste qui a de la valeur ou pas?

Patrick Senécal

Marc Séguin rappelle que le domaine de l’art n’est pas réglementé et que, même si quelques artistes gagnent bien leur vie, ce n’est pas le cas de la majorité. « Vous n’avez pas idée du nombre de personnes qui sont flouées dans cet exercice-là. [...] Les galeries qui investissent jouent littéralement à une forme de loterie », précise-t-il.

Résumé de la pièce : Septembre 2008. Alice, 34 ans, artiste québécoise en arts visuels, effectue une résidence de création à Londres. Pendant son séjour, la banque Lehman Brothers, où travaille son amie Laurence, déclare faillite. Le soir même, elle assiste à l’encan très couru de l’artiste contemporain britannique Damien Hirst. Un collectionneur d’art et redoutable requin de la finance est présent. Entre la jeune femme et le courtier s’amorcera une brève idylle – véritable confrontation entre deux visions du monde – qui changera leur vie à jamais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi