Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Karyne Lefebvre
Audio fil du dimanche 14 avril 2019

Game of Thrones, une série à regarder... ou pas

Publié le

On peut voir Daenerys Targaryen (jouée par Emilia Clarke), l'une des principales protagonistes de la série «Trône de fer», assise sur un trône en pierre.
Daenerys Targaryen (jouée par Emilia Clarke), l'une des principales protagonistes du Trône de fer.   Photo : HBO

Alors que la huitième et dernière saison de la populaire série Le trône de fer (Game of Thrones) prend son envol dimanche soir sur les ondes de HBO, notre équipe a regardé les deux premiers épisodes de la première saison. Les avis sont moins partagés qu'on pourrait le penser.

Noémi Mercier est la seule qui n’est pas du tout convaincue par la série. « J’ai décroché la première fois à cause de la nudité gratuite, explique-t-elle. Je l’ai revue et je n’ai trouvé aucune autre raison de continuer à la regarder. » La chroniqueuse croit qu’on peut montrer la violence sexuelle sans la rendre érotique.

« La nudité gratuite, ça se place dans les saisons suivantes. Dans les autres saisons, les femmes ont aussi le pouvoir », souligne Patrick Senécal, qui est un grand amateur de la série.

D’ailleurs, Catherine Trudeau a bien vu ce pouvoir que les femmes allaient prendre. « Et c’est très bien joué. »

Contre toute attente, Meeker Guerrier a apprécié Le trône de fer. « Si tout le monde aime ça, ça se peut que ça soit bon », dit-il.

La semaine prochaine, Catherine Trudeau lance le défi à ses collègues de relire L'avalée des avalés, de Réjean Ducharme, un roman qui sera adapté sur scène lors de la prochaine saison du Théâtre du Nouveau Monde (TNM).

Chargement en cours