•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis 17 ans, des enfants de Tchernobyl viennent au Québec pour se refaire une santé

Pas banale, la vie!

Avec Isabelle Craig

Depuis 17 ans, des enfants de Tchernobyl viennent au Québec pour se refaire une santé

Audio fil du lundi 24 décembre 2018
Des employés peuvent même se rendre à l’intérieur du centre de contrôle sans combinaison spéciale.

Des employés peuvent même se rendre à l’intérieur du centre de contrôle sans combinaison spéciale.

Photo : Reuters / Gleb Garanich

À l'été 2007, lorsque la petite Katia Alioshyna, 8 ans, est arrivée au Québec pour une première fois, elle avait le teint pâle et le souffle court. Katia est originaire de la Biélorussie, un territoire devenu radioactif à la suite de l'accident nucléaire de Tchernobyl.

Depuis quelques années, une vingtaine d’enfants viennent au Québec pour se refaire une santé, le temps d’un été. Maintenant âgée de 19 ans, Katia revient chaque été pour visiter sa famille d’accueil, qui est devenue sa deuxième famille. Chaque fois, elle retrouve avec plaisir sa mère « adoptive », Johanne Rivest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi