Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Isabelle Craig
Audio fil du dimanche 12 août 2018

Marc Lalonde : lutter contre le décrochage scolaire grâce à la mécanique automobile

Publié le

Marc Lalonde, dans son atelier de mécannique
Marc Lalonde   Photo : Radio-Canada / Mathieu Thériault

Le pilote de stock-car Marc Lalonde enseigne la mécanique auprès des jeunes de 10e et de 11e année à l'École secondaire catholique de Plantagenet, en Ontario. Afin de lutter contre le décrochage, lui et sa conjointe, Josée, ont eu l'idée en 2005 d'utiliser une voiture de course comme matériel d'apprentissage pour les étudiants.

Le cousin de Marc, coureur automobile, prête sa voiture à la classe pour qu’elle veille à l'entretien durant l'hiver en faisant pratiquer les élèves. Certains anciens étudiants suivent toujours leur professeur depuis le début du programme, il y a 13 ans.

Les étudiants doivent construire une voiture de course de A à Z l’été et les week-ends.

Dans un garage et à côté d'une voiture de course, un homme écoute tandis qu'une femme lui parle avec un micro.
Marc Lalonde et l'animatrice Isabelle Craig   Photo : Facebook/École secondaire catholique de Plantagenet

En Ontario, les étudiants du secondaire doivent cumuler 40 heures de bénévolat pour obtenir leur diplôme. Marc Lalonde fait remarquer que certains étudiants de l’équipe de course comptent de 650 à 700 heures.

Comme beaucoup d’entre eux, Marc Lalonde détestait l’école à leur âge. Ironie du sort, il est devenu enseignant.

Chargement en cours