•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

S'affranchir de la peur de parler en public, avec Jean-Luc Mongrain

Parasol et gobelets

Avec Pierre Brassard

Le dimanche de 17 h à 19 h
(en rediffusion le lundi à minuit)

S'affranchir de la peur de parler en public, avec Jean-Luc Mongrain

Audio fil du samedi 21 juillet 2018

En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

Le King s'entretient avec son alter ego, le maître de l'entrevue, Jean-Luc Mongrain. Le journaliste qui n'a pas la langue dans sa poche et qui a l'habitude de sauter à pieds joints dans les débats publics nous fait part de quelques trucs pour ceux qui craignent de prendre la parole en public.

Jean-Luc Mongrain croit que les Québécois en général ont peur de la prise de parole. Selon lui, cette situation serait due à des relents judéo-chrétiens : « Ne pas être trop ostentatoire dans ses propos, [faire preuve de réserve dans sa] façon d’aller de l’avant et laisser le droit de parole à l’autorité. »

Dans l’essence même de l’être, il y a quelque chose de particulier. C’est très compromettant de prendre la parole, c’est se livrer un peu, c’est se laisser au jugement des autres.

Jean-Luc Mongrain, journaliste

Plus jeune, il était réservé et plutôt intimidé lorsqu'il s'agissait de s’adresser à un auditoire. C’est en suivant les encouragements d’un professeur à s’inscrire à une joute oratoire que Jean-Luc Mongrain s’est découvert cette passion pour la prise de parole. Voici ses trucs de base pour prendre la parole :

  • Être préparé;
  • Apporter quelques notes;
  • Être confiant, simple et sympathique dans ses propos et dans sa gestuelle.

Un moment d'anthologie de l'émission Mongrain de sel vu plus 300 000 fois sur YouTube :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi