•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diane Tell chante sa carrière

Parasol et gobelets

Avec Pierre Brassard

Diane Tell chante sa carrière

Audio fil du samedi 11 mai 2019
Diane Tell est souriante en chantant et en jouant de la guitare dans le studio de Tellement Courteau.

Diane Tell en prestation à Tellement Courteau

Photo : Véronique Audet-Gagnon

Le rêve de Diane Tell n'était pas de chanter, mais de devenir une championne de ski.

Malheureusement, les petites montagnes de l’Abitibi ont mis fin à son ambition de devenir la nouvelle Nancy Green, la championne à l’époque de son enfance. « Et je n’ai aucun sens de la compétition », ajoute-t-elle.

Heureusement, les montagnes abitibiennes nous ont laissé une grande chanteuse. D’ailleurs, elle sortira un album en septembre, dont le nom change périodiquement. Pour le moment, il s’appelle Haïku, mais Diane Tell soutient que rien n’est coulé dans le béton. L'album est réalisé par Fred Fortin.

En attendant cet opus, elle nous offre des extraits de ses nouvelles chansons et de ses plus grands succès, dont l’inoubliable Si j’étais un homme. Petite anecdote, elle raconte que le titre de cette chanson a été trouvé sur la route entre Montréal et New York.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi