•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On n'est pas sorti de l'auberge

8 mythes sur l’obésité déboulonnés

Audio fil du 24 mars 2018
Un docteur avec un stéthoscope écoute le coeur d'un jeune garçon

Un jeune obèse se fait ausculter

Photo : iStock / kwanchaichaiudom

Croyez-vous que les personnes obèses sont en moins bonne santé, qu'elles sont paresseuses et qu'elles ne font pas assez d'exercice? Ce sont là quelques mythes sur l'obésité qui persistent, et ce, autant sur Internet que dans les médias populaires et les ouvrages scientifiques.

Jean-Philippe Chaput, professeur en pédiatrie à l’Université d’Ottawa et chercheur faisant partie du Groupe de recherche sur les saines habitudes de vie et l’obésité de l’Institut de recherche du centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO), nous montre pourquoi ces huit faussetés ne tiennent pas la route.

Le professeur au micro de On n'est pas sorti de l'aubergeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean-Philippe Chaput, professeur en pédiatrie à l’Université d’Ottawa

Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

1. L’obésité est principalement causée par un manque d’activité physique ou par de mauvaises habitudes alimentaires.
C'est faux : on dénombre plus de 100 causes à l'obésité.

2. Les personnes obèses sont moins actives que les personnes minces.
Faux : la majorité des gens, obèses ou non, ne sont pas assez actifs.

3. Les régimes alimentaires fonctionnent à long terme.
C'est faux : 95 % des gens qui perdent du poids le reprendront un jour.

4. Faire de l’exercice est meilleur que suivre un régime pour perdre du poids.
En fait, bouger est la meilleure pilule pour améliorer notre santé globale, mais pas pour induire une perte de poids.

5. Tout le monde peut perdre du poids avec suffisamment de bonne volonté.
C'est faux : chaque personne est différente.

6. Les obèses sont en mauvaise santé.
C'est faux : un tiers des personnes obèses sont en bonne santé et un tiers des personnes minces sont en mauvaise santé.

7. Les femmes risquent davantage que les hommes de devenir obèses.
Faux : ce sont les hommes qui courent davantage le risque de devenir obèses que les femmes (61 %).

8. En mangeant beaucoup, l’estomac grossit, et cela devient plus facile de prendre du poids.
Non : l’estomac est un muscle et revient toujours à sa taille initiale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi