Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy.
Audio fil du samedi 27 janvier 2018

L’ITHQ, au cœur de la restauration et de l'hôtellerie depuis 50 ans

Publié le

Des apprentis cuisiniers de l'ITHQ font des pâtes
Des apprentis cuisiniers de l'ITHQ   Photo : Radio-Canada / Hélène Raymond

Ricardo, Danny St-Pierre et Martin Picard sont issus de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec (ITHQ), rappelle sa directrice générale, Liza Frulla, en entrevue avec Francis Reddy.

Alors que l’école s'apprête à lancer les festivités entourant son 50e anniversaire, Liza Frulla souligne aussi l’importance de cette institution, non seulement pour la gastronomie, mais pour les volets tourisme et gestion hôtelière.

Liza Frulla en entrevue avec Francis Reddy à On n'est pas sorti de l'auberge
Liza Frulla, directrice générale de l'Institut du tourisme et d'hôtellerie du Québec Photo : Radio-Canada/Cecile Gladel

Legs d’Expo 67, l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec a permis de mettre en place le secteur de la restauration au Québec.

Ce sont les chefs français [qui ont participé à Expo 67 et qui voulaient rester] qui ont vu une opportunité de faire grandir la gastronomie. Il faut se rappeler que les restaurants, c’était les grands restaurants d’hôtels. À l’époque, on était beaucoup dans le steak, blé d’Inde, patates chez les Québécois francophones.

Liza Frulla

Les défis de l’ITHQ

Ces temps-ci, le cheval de bataille de Liza Frulla est de faire reconnaître le diplôme de l’ITHQ comme celui d’un baccalauréat à l’université. D’ailleurs, elle ira plaider sa cause le 30 janvier prochain en commission parlementaire.

La directrice générale explique que l’ITHQ est confrontée à deux défis principaux.

Le défi de l’école est aussi un défi touristique. De nombreux jeunes ne veulent pas aller en tourisme, car, disent-ils, les heures sont longues et on travaille le week-end. Mais il y a plein de métiers où on travaille le week-end. La différence, c’est qu’en tourisme, on travaille dans la beauté et le plaisir. Ton travail est de créer du bonheur!

Liza Frulla

Le deuxième défi de l’institut est de convaincre les jeunes de ne pas céder au chant des sirènes. Devant la pénurie d’employés en restauration, de nombreux employeurs conseillent à leurs stagiaires de ne retourner pas à l’école. Ces patrons leur disent qu’ils vont faire de l’argent; ils leur expliquent aussi que ce sont eux qui leur montreront ce qu’il leur reste à apprendre. « Il faut donc réitérer aux jeunes l’importance de la discipline et du diplôme », souligne Liza Frulla.

En entrevue à On n'est pas sorti de l'auberge
Le chef Danny St-Pierre Photo : Radio-Canada/Cecile Gladel

Ancien étudiant de l’ITHQ, Danny St-Pierre est le porte-parole du 50e anniversaire de cet établissement. On reçoit aussi en studio des finissants de l’école : Virginie Picard (cuisine), Philippe Juhos (pâtisserie), Laura-Michèle Grenier-Martin (gestion hôtelière internationale) et Leslie-Ann Roberts (sommellerie).

Pour les curieux : l’ITHQ organisera une journée portes ouvertes le 10 février prochain, de 10 h à 16 h. L’école est située au 3535, rue Saint-Denis.

Chargement en cours