•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On n'est pas sorti de l'auberge

Des pâtisseries pour adoucir la vie des patients aux soins palliatifs

Audio fil du 8 avril 2017
Marg Haggarty et Harold Eldridge participent au programme depuis 10 ans

Les bénévoles Marg Haggarty et Harold Eldridge participent au programme depuis 10 ans

Photo : Jacqueline Janelle

« Je revois une femme alitée, toute menue, blême. Elle a pris une bouchée de tarte au citron avec de la vraie meringue très épaisse; elle s'est illuminée », raconte Josée Dupuis pour qualifier le bonheur des patients en fin de vie qui dégustent des desserts maison. À l'unité des soins palliatifs de l'hôpital Grey Nuns d'Edmonton, des bénévoles servent le thé et des desserts tous les vendredis après-midi depuis 1995.

En février, la journaliste de l’émission Enquête a passé trois semaines dans cet hôpital pour accompagner son frère, qui y est mort d’un cancer. Josée Dupuis parle du grand réconfort apporté par ces petits bonheurs sucrés et la compagnie des bénévoles, formés pour écouter et accompagner les patients et leur famille.

De vieilles bénévoles tremblantes sortent d’une armoire des tasses de thé d’Angleterre en porcelaine avec des petites feuilles. Les familles et les patients, ceux qui sont capables de se rendre à la salle familiale [on apporte les desserts à ceux qui ne peuvent se déplacer], viennent déguster une grande table de desserts maison. Il y a de tout : du gâteau aux carottes, des muffins, des cupcakes, des brownies, des tartes, des barres Nanaimo, des carrés aux dattes, du sucre à la crème et encore plus.

Josée Dupuis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi