Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Francis Reddy.
Audio fil du samedi 4 mars 2017

Non, les fruits et les légumes ne sont pas chers

Publié le

Voici une portion quotidienne de 8 fruits et légumes qui coûte 4,10 $ selon les calculs d' Hélène Laurendeau
Voici une portion quotidienne de 8 fruits et légumes qui coûte 4,10 $ selon les calculs d' Hélène Laurendeau   Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

Manger 10 portions de fruits et de légumes par jour nous ferait vivre plus longtemps et plus en santé, avance une nouvelle analyse britannique. La nutritionniste Hélène Laurendeau a noté des commentaires qui disaient que les familles à faible revenu ne pouvaient pas se payer autant de fruits et de légumes. Est-ce vraiment la réalité?

Hélène Laurendeau n’est pas d’accord et elle le prouve avec des chiffres. Elle a sélectionné ce qui pourrait être une portion quotidienne de fruits et de légumes, environ 800 g, et en a calculé le coût. Sur la photo, on voit du brocoli, des haricots, une boisson V8, une compote de fruits sans sucre, une banane, une pomme, un kiwi, des fraises et une orange. Hélène Laurendeau a payé 4,10 $ pour cette portion. Elle compare ce prix avec celui d’un gros sac de croustilles, d’un pot de trempette et d’une bouteille de deux litres de boisson gazeuse combinés, lequel revient à 13 $.

Évidemment, Hélène Laurendeau souligne que si on choisit des fruits et des légumes importés et hors saison (comme des framboises, des asperges, des champignons rares, des haricots extrafins ou des minilégumes), la facture finale sera plus salée. Elle suggère plutôt d’acheter des fruits et des légumes de saison, ou qui ne sont pas trop chers à l’épicerie. Par exemple, même en plein hiver, on trouve des oranges, des clémentines, des pommes du Québec et des bananes à 0,33 $ chacune, ce qui donne 2 portions quotidiennes ; des carottes de couleur du Québec à 0,29 $ la portion ; du chou vert ou rouge à 0,17 $ la portion ; des poireaux (pour un bon potage) ; des courges ; des patates douces ; et même du brocoli biologique à 2,49 $, qu’elle a trouvé chez IGA. On peut aussi acheter des fruits et des légumes congelés, dont le prix n’est pas très élevé.

 

Prévenir les maladies cardiovasculaires
Le cardiologue Martin Juneau, qui vient de publier un livre sur la prévention des maladies cardiovasculaires Un coeur pour la vie, est d’accord avec notre nutritionniste. En entrevue, il explique que les gestes sont simples pour être en meilleure santé : éviter les aliments transformés ; manger plus de fruits et de légumes ; faire une place aux grains entiers et aux légumineuses ; consommer moins de gras saturés (comme les graisses animales), moins de sucre et moins de sel ; et préférer le poulet et le poisson aux viandes rouges. Martin Juneau pense aussi que les nutritionnistes et les kinésiologues devraient faire partie des équipes médicales, ce qui n’est pas le cas présentement. Souvent, quand on veut en consulter, il faut aller au privé, et c’est cher. Il encourage les gens à s’inscrire au Défi santé, qui commence le 30 mars et dure 6 semaines. Ceux qui y prennent part s’engagent à réaliser au moins 3 défis pendant 6 semaines : manger 5 portions quotidiennes de fruits et de légumes, bouger 30 minutes par jour et favoriser le sommeil.

Écoutez l'entrevue avec Martin Juneau

Chargement en cours