Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du mercredi 27 février 2019

Les nouveaux emojis sont plus inclusifs que jamais

Publié le

Divers emojis de doigts pincés, personnes en fauteuils roulants, couples interraciaux, etc.
Quelques-uns des nouveaux emoji qui ont été approuvés par le Consortium Unicode pour 2019.   Photo : Emojipedia

Le Consortium Unicode a approuvé une liste de 230 nouveaux emojis, qui arriveront sur les claviers à partir du 5 mars. L'inclusivité et la diversité des représentations sont au coeur de cette nouvelle mouture, qui comprend pas moins de 70 variations de couples ainsi que des emojis de fauteuils roulants, de prothèses et alouette. Les emojis sont-ils en train de changer les modes de communication contemporains? Discussion avec le sémiologue Gabriel Gaudette et Stéphanie Dufresne, édimestre.

La nouvelle cuvée 2019 d'emojis vient poursuivre la vague de diversification et d'inclusivité amorcée en 2015 avec l'introduction des teintes de couleur de peau. Les nouveaux emojis incluent des représentations diversifiées sur plusieurs plans :

  • plus de couples : avec 70 nouveaux émojis de variations de couples diversifiés, avec des combinaisons de différents genres (hommes, femmes, personnes non binaires) et couleurs de peau;
  • davantage de diversité corporelle : avec un emoji de personne qui fait le signe de « surdité » en langage des signes américain, des emojis de fauteuils roulants, de bâton pour personne non voyante, des prothèses, un chien de service et un chien pour personne non voyante;
  • diversification des référents culturels : par exemple, des falafels, du maté;
  • ajouts de nouveaux emojis religieux : par exemple, un temple hindou et une lampe diya.

L'espéranto du 21e siècle (ou pas)
Les emojis représentaient une grande promesse d’uniformisation et de communication interculturelle : « Quoi de plus universel qu’un bonhomme sourire pour communiquer ta non-passive-agressivité dans un courriel? demande Stéphanie Dufresne. C’était censé nous permettre de nous comprendre malgré les différences de langues. »

Dans la pratique, toutefois, les interprétations des emojis varient largement, parfois d'un extrême à l'autre. Par exemple, explique Gabriel Gaudette, certains des emojis représentant des fruits 🍑🍌et des légumes 🍆 ont acquis une connotation sexuelle qui n'était pas forcément présente dans l'esprit des gens qui les ont créés. L'emoji 😤 signifie la colère en Occident, mais au Japon, dans la culture manga et animé, il renvoie plutôt à une satisfaction liée à un triomphe.

Comment seront interprétés les nouveaux emojis comme l'huître ou les doigts qui pincent? À suivre.

Chargement en cours