Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du mardi 25 septembre 2018

Homo sapienne : la jeunesse queer qui prend voix

Publié le

« Homo sapienne », Niviaq Korneliussen, La peuplade, 17 octobre 2017
« Homo sapienne », Niviaq Korneliussen, La peuplade, 17 octobre 2017   Photo : La Peuplade

Le roman Homo sapienne, publié en 2014 au Groenland et traduit en plusieurs langues, est devenu un véritable phénomène. L'auteure Niviaq Korneliussen y raconte le quotidien de cinq jeunes Groenlandais qui s'interrogent sur leur identité sexuelle et leur place dans la société. La voix résolument contemporaine du roman a inspiré au metteur en scène Éric Jean une mise en lecture de l'œuvre au Festival international de littérature (FIL), dans laquelle la comédienne Sophie Desmarais interprète le personnage d'Ivik.

Le roman choral donne voix à cinq jeunes – Fia, Inuq, Arnaq, Ivik et Sara –, dont les vies s'entrecroisent à Nuuk, la capitale du Groenland. Entre les soirées bien arrosées, les fêtes dansantes, les histoires d'un soir et les échanges de messages textes frénétiques du lendemain, tous les cinq en viennent à se questionner sur leur orientation sexuelle et leur identité de genre.

Le souffle de la jeunesse
Sophie Desmarais a été renversée par le souffle qui anime le texte de Niviaq Korneliussen : « Elle a écrit ça quand elle avait 23 ans. C'est une première œuvre bouillante, sans compromis. » La comédienne joue le rôle d'Ivik, qui est en relation avec Sara. « Ivik s’est rendu compte qu’elle était lesbienne à l’âge de 18 ans. Elle a beaucoup souffert de se faire constamment marteler de questionnements sur sa différence, résume l'actrice. Elle est très amoureuse de Sara, mais n’arrive pas à se laisser toucher par elle. Ça va lui révéler quelque chose sur son identité. »

Homo sapienne porte des questionnements identitaires qui ont une résonnance partout sur la planète.

Sophie Desmarais

La mise en lecture, portée, en plus de Sophie Desmarais, par Émilie Gilbert, Soleil Launière, Etienne Lou, Jade-Mariuka Robitaille et la chanteuse Anachnid, vise d'abord et avant tout à faire découvrir le texte aux gens. « On n'a pas la prétention d’incarner les personnages, explique Sophie Desmarais. On veut vraiment juste servir les mots. Le FIL sert à ça, à découvrir des textes. »

Chargement en cours