Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du lundi 11 juin 2018

Aiza, la chanteuse soul qui décloisonne la musique au Québec

Publié le

La chanteuse Aiza
La chanteuse Aiza   Photo : Alain Dahan

Aiza, c'est en quelque sorte la quintessence de ce que la diversité des scènes musicales montréalaises peut porter. Au confluent du français et de l'anglais, entre R'n'B, soul et folk, et entre le Québec et l'Afrique, la chanteuse et comédienne navigue fluidement entre tous ces univers, pour les unifier en une musique qui exulte le naturel et la joie. Elle se produira le 12 juin aux Francos, sur la scène Desjardins.

La chanson Criminal, lancée l'an dernier, a connu un bon succès sur le web, ce qui a permis de la faire connaître d'un plus grand public. La chanson est en anglais, mais Aiza n'a pas pour autant l'intention de se limiter à cette langue dans ses prochaines créations. Même chose pour le français : « Si je me disais que je vais chanter en français et que c’est tout ce que je fais, je ne serais pas à l’aise; c’est comme si je me coupais un bras! »

Quand je crée, je veux aller plus loin que juste Montréal. Je veux que les gens, partout, puissent se dire : " Ah oui! J’aime ça! "

Aiza

Si elle crée dans les deux langues et navigue dans les deux milieux, elle déplore que ceux-ci restent trop souvent hermétiques. En ayant un pied dans les deux mondes, elle se retrouve à jouer en quelque sorte un rôle de liant, mais refuse de devenir une ambassadrice de l'hybridité. « Je ne veux pas me mettre de la pression à le faire, mais si je suis capable de faire un pont, je vais le faire de manière naturelle. »

Une histoire de famille
Les talents musicaux et scéniques d'Aiza ne se sont pas développés par hasard. Elle a grandi dans une maison où la musique était omniprésente. Son père, originaire du Burundi, la traînait à l'église, où les autres membres de sa famille et elle entonnaient en harmonie les chants religieux.

Elle a d'ailleurs mis le pied pour la première fois sur le continent africain l'an dernier, au Burundi, puis en tant qu'ambassadrice de la francophonie en Côte d'Ivoire. Ce voyage a été une grande source d'inspiration musicale pour elle : « C'est formidable que sur un continent aussi loin, il y ait des gens qui m’aiment et me [soutiennent]. J'ai senti une véritable connexion », dit-elle.

Un album à venir
Aiza prépare un microalbum, qui sera lancé très bientôt (la date reste encore à être précisée). Elle prévoyait lancer un album complet bilingue, mais la liste des chansons a commencé à s'allonger, et elle a plutôt choisi de le scinder en deux microalbums, dont le premier sera en français.

Chargement en cours