•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jay Du Temple en une d’<em>Elle Québec</em>&nbsp;: dialogue ou appropriation?

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi du vendredi à 00 h 30)

Jay Du Temple en une d’Elle Québec : dialogue ou appropriation?

Jay Du Temple en entrevue sur la plateau de Bonsoir bonsoir.

L'humoriste et animateur Jay du Temple intègre à son style du vernis à ongles et des robes (archives).

Photo : La production est encore jeune

L'apparence de Jay Du Temple ne manque pas de faire réagir depuis les derniers mois, et sa récente apparition en une du magazine Elle Québec, arborant du vernis à ongles, a entraîné un déluge de commentaires. Certains saluent un pas de plus pour s'attaquer à la masculinité toxique, tandis que d'autres déplorent qu'on occulte les communautés queer de la discussion, alors que celles-ci revendiquent ce style depuis bien longtemps. Voici les réflexions de l'artiste non binaire Sylvain Chartier et de la styliste de Jay Du Temple, Mélodie Wronski, sur la question.

Sylvain Chartier concède que le magazine a certainement pu lancer une discussion qui n’aurait peut-être pas eu lieu autrement, mais ce choix éditorial a un arrière-goût amer, selon lui.

Puisque la communauté [LGBTQIA+] reste encore très marginalisée, ça touche une corde sensible quand, finalement, on crie à la célébration et on l’applaudit. […] Mais on se dit : OK, nous, c’est quand qu’on nous célèbre? Il faut toujours que ça parte d’un groupe privilégié pour que la diversité et la non-conformité soient célébrées.

Sylvain Chartier, artiste multidisplinaire et militant queer

C’est là un point qu’on a souligné maintes fois à Mélodie Wronski, souligne cette dernière. Ce n’est pas elle qui a élaboré le style de Jay Du Temple pour Elle Québec, mais c’est elle qui l’habille pour Occupation double. Elle lui a d’ailleurs fait porter une de ses robes devant la caméra.

Ça me fait réfléchir. […] Je suis contente qu’on puisse en parler. […] Tant mieux qu’il y ait une robe, ou un long débardeur dans ce cas-ci, pour en discuter.

Mélodie Wronski, styliste de Jay Du Temple pour « Occupation double »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi