Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du mercredi 24 avril 2019

Un couvent qui accueille les homos, les séropos et autres marginaux

Publié le

Cinq «bonnes soeurs» avec des maquillages blancs, des cornettes et des costumes osés posent autour d'une photo géante de Marilyn Monroe, avec des accessoires divers et des visages très expressifs.
Le couvent de Montréal des Soeurs de la perpétuelle indulgence.   Photo : Pierre Ouimet Photo

Vivre « dans le péché » a longtemps été synonyme d'une condamnation à être exclu de l'Église et de ses rites. En réponse à ce rejet, une poignée d'hommes gais de San Francisco ont fondé, par un beau dimanche de Pâques de l'an de grâce 1979, une congrégation toute spéciale : celle des Sœurs de la perpétuelle indulgence. Leur communauté? Les exclus de tous acabits, qu'elles soutiennent et rassemblent. Leur crédo? « Lutter contre la honte et la culpabilité, promulguer la joie multiverselle ». Rencontre avec deux nonnes, sœur Mystrah et sœur Marie-Félicité.

Chargement en cours