•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Applis à l’effigie de célébrités : C’est la faute des Kardashian

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Le samedi de 20 h à 21 h
(en rediffusion le dimanche à 2 h)

Applis à l’effigie de célébrités : C’est la faute des Kardashian

Audio fil du jeudi 22 septembre 2016
Kim Kardashian donne une conférence à #BlogHer2016.

Kim Kardashian donne une conférence à #BlogHer2016.

Photo : Getty Images/Jason LaVeris

« Les apps sont des produits dérivés parfaits, parce qu'ils permettent aux célébrités de garder le lien avec leurs fans, mais aussi de contrôler le message », explique Hugo Dumas. Le chroniqueur à La Presse cite en exemple Kim Kardashian, qui a utilisé une photo d'elle affreuse pour en faire un emoji, prouvant ainsi qu'elle a de l'autodérision.

De nombreuses vedettes comme Tom Hanks, Ellen Degeneres, et Britney Spears vendent des applications mobiles qui portent leur nom. Plus récemment, Éric Salvail a lui-même lancé SalvailMoji, emboitant ainsi le pas à Kim Kardashian, qui a fait des millions de dollars avec le jeu Kim Kardashian : Hollywood et l’application Kimoji.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi