Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du mardi 27 février 2018

Comment Hunger Games peut devenir un cours de désobéissance civile

Publié le

La jeune militante Emma Gonzalez et Katniss Everdeen, interprétée par Jennifer Lawrence, dans un collage photo.
Le chroniqueur Jean-Michel Berthiaume compare Emma Gonzalez a Katniss Everdeen.   Photo : Getty Images/Rhona Wise et Lions Gate Films

« On est durs avec la littérature pour les jeunes adultes, mais elle est importante pour la dissémination d'idéaux révolutionnaires », soutient Jean-Michel Berthiaume. Le doctorant en sémiologie considère que l'on devrait tenter de mieux comprendre des œuvres comme les films et les livres de la série Hunger Games, parce qu'elles inspirent les jeunes à bouleverser l'ordre établi.

Selon lui, il y aurait un lien à faire entre l’héroïne du film Hunger Games, Katniss Everdeen, et Emma Gonzalez, la jeune femme qui s’est levée contre le président Trump afin de demander un meilleur contrôle des armes à feu au lendemain de la fusillade dans une école secondaire de la Floride qui a fait 17 morts.

« On parle d’une jeune femme [Emma Gonzalez] qui est en colère contre un système qui arme les étudiants, les professeurs et la police afin de garder en place un système où les citoyens s’entretuent hebdomadairement pour être récupérés dans un cycle médiatique, par la suite récupéré par les politiciens. J’ai l’impression d’être dans un film […] Ça me rappelle vraiment Hunger Games. »

Chargement en cours