Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du mardi 29 août 2017

Ces pièces de théâtre qui tentent de hausser le débat sur la diversité

Publié le

Dominique Pétin, Émilie Monet et Charles Bender font partie de la distribution de la pièce Le Wild West Show de Gabriel de Gabriel Dumont.
Dominique Pétin, Émilie Monet et Charles Bender font partie de la distribution de la pièce Le Wild West Show de Gabriel de Gabriel Dumont.   Photo : Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Le chroniqueur Christian Saint-Pierre, propose plusieurs pièces qui mettent de l'avant la diversité et qui seront présentées en français et en anglais dans des théâtres de Montréal et d'Ottawa.

  • À te regarder, ils s’habitueront, du 5 au 30 septembre au Théâtre de Quat’sous « Un spectacle qui vise à bousculer les idées reçues au sujet de la diversité. » Olivier Kemeid et Mani Soleymanlou ont confié des moments ou des œuvres historiques du Québec à des metteurs en scène d’origines diverses. Par exemple, le manifeste du Front de libération du Québec (FLQ) est revisité à la sauce catalane, L’osstidcho est revu par un artiste haïtien et le discours de Jacques Parizeau de 1995 est réinterprété par Bachir Bensaddek, qui est d’origine algérienne.
  • Le Wild West Show de Gabriel Dumont, du 18 au 21 octobre au Centre national des Arts, à Ottawa, et du 31 octobre au 18 novembre au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui En 1885, au lendemain de la pendaison de Louis Riel, Gabriel Dumont, fier capitaine de la résistance des Métis, prend la fuite et se réfugie aux États-Unis. Il y est recruté par Buffalo Bill, dont les gigantesques spectacles en plein air sont célèbres à travers le continent. Dumont rêvera toute sa vie d’une œuvre de même ampleur pour raconter la lutte des Métis pour la reconnaissance de leurs droits. C’est donc le but que s’est donné le metteur en scène Mani Soleymanlou, en s’entourant de membres des quatre communautés impliquées dans les fondements du Canada
  • Muliats, du 3 septembre 2017 au 11 mai 2018, en tournée au Québe Muliats raconte l’histoire d’un Innu de Mashteuiatsh, Shaniss, qui décide de quitter sa réserve pour s’installer à Montréal. Avec Charles Bender, Marco Collin, Xavier Huard, Natasha Kanapé Fontaine et Christophe Payeur.
Mounia Zahzam et Sharon Ibgui sont de la distribution de la pièce Antioche.
Mounia Zahzam et Sharon Ibgui sont de la distribution de la pièce Antioche.    Photo : Théâtre Denise-Pelletier
  • Antioche, du 7 au 25 novembre au Théâtre Denise-Pelletier Un spectacle jeune public sur la radicalisation et l’immigration inspiré du classique Antigone. Avec Sharon Ibgui, Sarah Laurendeau et Mounia Zahzam.
  • The Baklawa Recipe, du 23 janvier au 18 février 2018 au Théâtre Centaur Un spectacle en anglais sur les femmes et l’immigration dans le Québec des années 60 jusqu’à aujourd’hui, de Pascale Rafie et Emma Tibaldo.
  • Jean dit, du 20 février au 17 mars 2018 au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui « Un spectacle avec de nombreux interprètes de la diversité, mais qui aborde d’autres sujets. Le concept d’Olivier Choinière est encore très mystérieux. »
  • Comment je suis devenu musulman, du 3 au 21 avril 2018 à La Licorne L’histoire d’un Québécois « de souche » qui marie une femme musulmane et voit sa vie chamboulée. « Peut-être une version drôle, sensible et intelligente de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu? »
  • Là où le sang se mêle, du 16 janvier au 3 février 2018 au Théâtre Denise-Pelletier Une œuvre de Kevin Loring qui vise à ouvrir la mémoire sur les pensionnats autochtones, qui vivent toujours au plus profond de l’âme de ceux qui y ont passé leur jeunesse.
Kathia Rock fait partie de la distribution de la pièce La cartomancie du territoire.
Kathia Rock fait partie de la distribution de la pièce La cartomancie du territoire.   Photo : Espace Libre
  • La cartomancie du territoire, du 27 mars au 7 avril 2018 à l’Espace Libre Une création théâtrale et vidéographique de Philippe Ducros sur notre rapport aux réserves autochtones et aux réserves naturelles. Basée sur plusieurs séjours dans différentes communautés des Premières Nations du Québec, allant jusqu’au pénitencier de New Carlisle, où leur surreprésentation est symptomatique, La cartomancie du territoire prend la forme d’une escapade sur les autoroutes 132 et 138, et est composée de témoignages et de réflexions intimes et géopolitiques.

En mai 2017, l’auteur et metteur en scène Olivier Choinière a jeté un pavé dans la mare en publiant dans Le Devoir le texte La diversité ne m’intéresse pas, dans lequel il a fait un plaidoyer pour que le théâtre reflète mieux la diversité de la société dans laquelle il est produit.

Chargement en cours