•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi nous n'avons pas de critiques spécialisés en humour au Québec

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

En semaine de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 00 h 30)

Pourquoi nous n'avons pas de critiques spécialisés en humour au Québec

Audio fil du mardi 18 avril 2017
Le métier de critique a l'air simple pour certains, mais ce n'est pas du tout le cas.

Le métier de critique a l'air simple pour certains, mais ce n'est pas du tout le cas.

Photo : iStock

L'humour est l'art de la scène le plus consommé au Québec. Pourtant, il n'existe aucun critique attitré uniquement à la comédie, comme c'est le cas aux États-Unis et en Grande-Bretagne. L'enseignante à l'École nationale de l'humour Julie Dufort croit que cette particularité s'explique entre autres par un certain snobisme de la part du milieu des arts, qui n'accepte pas tout à fait ce genre en son sein.

« On a l'impression que tout le monde rit et peut faire rire. C'est tellement accessible, concède-t-elle. On a tous quelqu'un dans notre famille qui pourrait faire une critique. La limite entre le profane et le spécialiste est plus difficile à cerner, pourtant il y a des mécanismes assez complexes. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi