•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Barbie, une poupée militante et antiraciste? L’analyse de Thimalay Sukhaseum

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi du vendredi à 00 h 30)

Barbie, une poupée militante et antiraciste? L’analyse de Thimalay Sukhaseum

Une série de poupées Barbie couchées l'une sur l'autre

La poupée iconique Barbie conçue par l’entreprise américaine Mattel

Photo : Getty Images / ivanastar

Qui eût cru que Barbie tiendrait un discours sur les privilèges? Il y a quelques semaines, la version virtuelle de la poupée la plus populaire au monde a publié sur sa page YouTube, qui compte 9,7 millions de personnes abonnées, une discussion sur le racisme qui totalise plus de 685 000 vues. La directrice de création et conceptrice-rédactrice Thimalay Sukhaseum se penche sur ce phénomène.

L’objectif de cet épisode est d’aider les petites filles à comprendre qu’il y a un vaste mouvement en cours dans la lutte contre le racisme, de comprendre pourquoi les gens marchent ensemble et qu’il est important de lire et d’apprendre davantage sur l’histoire des Noirs.

Thimalay Sukhaseum

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi