•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police débarque sur TikTok; Gabrielle Madé analyse le phénomène

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 00 h 30)

La police débarque sur TikTok; Gabrielle Madé analyse le phénomène

Une image montrant le logo de TikTok, une note de musique blanche aux rebords bleu d'un côté et rouge de l'autre.

L'application TikTok a été téléchargée plus de 800 millions de fois dans le monde.

Photo : TikTok

Dans le but de se rapprocher de la population, d'humaniser leur métier ou bien tout simplement pour s'amuser, des policiers se mettent en scène sur la populaire plateforme Tik Tok, rivalisant d'originalité avec les autres créateurs de contenus. Un phénomène que voit d'un bon œil Gabrielle Madé, directrice générale du Studio Le Slingshot.

Souvent dénoncés pour leurs abus de pouvoir, vidéos à l'appui, les policiers n’ont pas très bonne presse sur les réseaux sociaux. L’arrivée de certains d’entre eux sur la plateforme TikTok va changer la donne, croit Gabrielle Madé.

« Par ces contenus légers, on sent qu’ils souhaitent se rendre plus accessibles, plus humains. D’ailleurs, un des mots-clics les plus utilisés par les policiers sur TikTok est #HumanizeTheBadge [humaniser l'insigne]. Ils veulent qu’on réalise qu’ils ont de l’autodérision, qu’ils sont tout à fait conscients qu’ils peuvent avoir l’air intimidants, et qu’au fond, ils ont des sentiments eux aussi », dit-elle.

La vidéo d'une policière de London, en Ontario, qui a repris les airs de Stand by Me, cumule 1,7 million de visionnements jusqu’à maintenant, et près de 150 000 mentions « J'aime » :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi