•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi du vendredi à 00 h 30)

L'omission spéciale de 2010 selon Dominic Tardif : En-d'sous, de Sunny Duval

Sunny Duval

Sunny Duval

C'était en 2004, le jeune Dominic Tardif se pavanait dans ses Converse, été comme hiver, cheveux longs, désinvoltes comme un rockeur. Dans ses cours d'histoire de la littérature, il n'écoutait pas le professeur, ô que non, il lisait plutôt avec une avidité insatiable les chroniques de Sunny Duval publiées dans le cahier LP|2 de La Presse. En 2010, les Éditions Coups de tête réunissaient tous ses papiers dans le livre En-d'sous, un objet culte qui est passé sous le radar, selon le journaliste.

Ce que je retiens du livre de Sunny Duval, c'est que vivre « en-d'sous », c'est vivre dans la sincérité des liens qui nous unissent aux autres, dans la conscience que tous les plaisirs qui nous sont donnés sont peut-être les derniers et qu'il faut vraiment être con pour refuser de danser le rock and roll. - Dominic Tardif

À lire : En-d'sous, Sunny Duval (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi