•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'omission spéciale de l'an&nbsp;2000, selon Jérémie McEwen&nbsp;:&nbsp; <em>Train of Thought</em>, de Talib Kweli

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 00 h 30)

L'omission spéciale de l'an 2000, selon Jérémie McEwen :  Train of Thought, de Talib Kweli

Talib Kweli

Talib Kweli

Photo : JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Avant la fin de la décennie, l'équipe d'On dira ce qu'on voudra vous offre un décompte de 20 œuvres et tendances oubliées des bilans culturels du début du 21e siècle, mais qui occupent une place très spéciale dans le cœur de nos chroniqueurs. On lance le bal avec Jérémie McEwen, qui trouve que la reconnaissance du rappeur Talib Kweli est passée dans le beurre, contrairement à tout ce qui s'est publié au sujet du fameux bogue de l'an 2000.

Considéré comme l'un des rappeurs les plus importants du hip-hop underground, Talib Kweli est fréquemment encensé par la critique et par ses pairs. Pourtant, l’artiste ne connaît pas de succès commercial, ce que déplore avec fougue Jérémie McEwen. L'album Train of Thought est selon lui un incontournable :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi