•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les accords Dédé-boissons : quoi boire en écoutant Les Colocs?

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 00 h 30)

Les accords Dédé-boissons : quoi boire en écoutant Les Colocs?

Un homme devant un micro.

Dédé Fortin

Photo : Radio-Canada

Au cégep, bien avant qu'il découvre la section cellier de la Société des alcools du Québec, David Marin se désaltérait là où il le pouvait. L'auteur-compositeur-interprète honore cette époque de sa vie en proposant des accords boissons-chansons à savourer sans prétention pendant que la musique de Dédé Fortin joue à tue-tête en arrière-fond.

Rien de tel qu'un bon « rhum and Coke » pour apprécier la chanson Julie. David Marin suggère la marque Rosemont (Nouvelle fenêtre), un rhume épicé fait à Montréal.

L’alcool de prédilection à boire avec On va crever en attendant l'été (ou l'hiver) est un café cheminaud! Pour plaire aux idées nationalistes de Dédé, on conseille un brandy catalan, le Torres (Nouvelle fenêtre).

Et pour la troisième chanson, David Marin suggère un vin d'épicerie pour accompagner La chanson du scorpion. Mais faute d'en avoir trouvé un bon, il suggère le Saint-Émilion Château la Vallée (Nouvelle fenêtre), en souvenir de l'époque où il fredonnait les tounes des Colocs dans cette région de la France.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi