Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen
Audio fil du mardi 1 novembre 2016

En Français SVP : remplacer mansplaining par « pénispliquer »

Publié le

Un homme explique à une femme ce qu'elle sait déjà.
Un homme explique à une femme ce qu'elle sait déjà.   Photo : iStock

Quand un homme explique de façon condescendante à une femme ce qu'elle doit faire, dire ou penser, sous prétexte qu'elle est une femme, il fait du mansplaining, explique la traductrice Audrey PM. Selon elle, en français, on devrait remplacer ce mot anglais par « pénispliquer », plutôt que par le néologisme « mecspliquer » (comme le font nos cousins français).

« Pénispliquer », c’est sous-entendre qu’une femme ne possède pas assez de connaissances sur un sujet donné. Le mot « pénis » a été inclus dans la traduction par humour, mais aussi parce que le symbole du phallus représente une certaine conception de la virilité. « Et qu’est-ce que le mansplaining, sinon un gars qui vient métaphoriquement (ou non) mettre son pénis dans une conversation ? »

Chargement en cours