•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On dira ce qu'on voudra

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi du vendredi à 00 h 30)

Le rapport Nolin-Képinski

Lydia Képinski et Safia Nolin commentent l'actualité en Emojis.

Photo : Radio-Canada / Montage Radio-Canada / Pascale Fontaine / Karine Dufour

Le duo Lydia Képinski et Safia Nolin résume l'actualité culturelle à coups d'émojis et de phrases-chocs.

Liste des sujets

Sujets de 1 à 6 sur 6
  • Le talent et l'aplomb de Lydia Képinski et Safia Nolin sont mis à contribution dans le nouveau tandem culturel que forment les chanteuses pour l'émission. Leurs voix vibrent non pas pour chanter, mais bien pour commenter l'actualité. Au passage, elles accolent à chacune des nouvelles choisies un emoji qui la représente. Sous leur radar cette semaine : le festival Coup de cœur francophone, Éric Duhaime, la chanson Don't Call Me Angel et la manosphère.

  • Oubliez les bulletins d'informations traditionnels, optez plutôt pour le duo Lydia Képinski et Safia Nolin pour vous résumer l'actualité culturelle à coups d'émojis et de phrases-chocs. Les deux autrices-compositrices-interprètes se prononcent sur le remixage de l'allocution de Greta Thunberg, sur l'hypocrisie du débat au sujet du « bonjour-hi », sur les odieuses pochettes de disques en plastique et, évidemment, sur Céline Dion.

  • Bonhomme fâché, noix de coco cassée ou urne gréco-romaine, l'actualité commentée à coup d'émojis par Lydia Képinski et Safia Nolin est de retour. Les deux autrices-compositrices-interprètes reviennent sur le vidéoclip mettant tristement en vedette Horacio Arruda, le meurtre sordide d'Ahmaud Arbery, le décès de Renée Claude et la série American Horror Story.

  • Les auteures compositrices interprètes Lydia Képinski et Safia Nolin sont de retour pour commenter l'actualité culturelle à coups d'émojis. Tout y passe ; le documentaire de Taylor Swift, l'activisme antispéciste, la déroute des Grammys et même le malaise provoqué par Julien Lacroix sur le plateau des 4 julie.

  • Que l'on soit coincée dans une garde-robe, comme Lydia, ou à Lyon, comme Safia, le confinement prend des formes inattendues. Ce 5e rapport Nolin-Képinski en est un particulier, mais comme toujours, on rit beaucoup.

  • Pour ce dernier rapport Nolin-Képinski, ce moment où l'on commente l'actualité culturelle à coups d'émojis, nos chroniqueuses vous réservent moult surprises. Safia Nolin déclare en primeur qu'elle souhaite organiser une anti-fête nationale baptisée la Saint-Jeanne. Ébranlée par la pandémie et les évènements entourant la mort de George Floyd, l'autrice-compositrice-interprète souhaite offrir un spectacle en ligne alternatif, plus inclusif et queer. Pour sa part, Lydia Képinski surprend tout le monde en offrant sa tribune à un militant bien connu.

Vous aimerez aussi