Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Rebecca Makonnen

Audio fil du mercredi 10 avril 2019

  • Image de scène en noir et blanc avec les interprètes en costumes.

    Comment Starmania annonçait les débuts de la culture millénariale

    L'opéra-rock Starmania célèbre ses 40 ans, un âge vénérable qui pourrait en faire une oeuvre qui appartient au passé. Toutefois, plusieurs aspects du scénario semblent prémonitoires, annonçant l'avènement de la culture millénariale - du cynisme à l'anxiété généralisée face à l'avenir en passant par l'omniprésence des téléréalités et la masculinité toxique. Qu'est-ce qui fait de Starmania une oeuvre encore pertinente aujourd'hui? Discussion avec trois millénariaux et starmaniaques, la chroniqueuse Eugénie Lépine-Blondeau, l'auteur Kevin Lambert et l'artiste Lydia Képinski. Voir la suite »

  • De gauche à droite : Aniko Bakonyi (Serena), Andras Palerdi (Porgy), Orsolya Hajnalka Roser (Clara) et Gabriella Letai Kiss (Bess) pendant une répétition de «Porgy and Bess» de George Gershwin au Erkel Theater du Hungarian State Opera à Budapest.

    Une version « blackface » de Porgy and Bess à l'Opéra de Hongrie

    L'Opéra national de Hongrie présente, jusqu'au 17 avril, la pièce Porgy and Bess. Selon les volontés du compositeur George Gershwin, la distribution de cet opéra doit être exclusivement composée de chanteurs noirs. Or, Szilveszter Ókovác, le directeur de l'Opéra, a trouvé un moyen de contourner les exigences du créateur en demandant à sa distribution, entièrement blanche, de signer un document dans lequel chacun déclare s'identifier comme Afro-Américain, ce qui a soulevé une immense polémique. Droit de réplique à la dramaturge Marilou Craft. Voir la suite »

Chargement en cours