•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi du vendredi à 00 h 30)

Audio fil du mardi 18 décembre 2018

Rattrapage

  • Lettre d'amour aux francophones en situation minoritaire

    Les francophones en situation minoritaire ont vécu un dur automne : pensons aux attaques du gouvernement Ford envers les institutions franco-ontariennes ou aux difficultés des francophones des provinces de l'Atlantique à faire reconnaître leurs droits, sans oublier les déclarations de Denise Bombardier sur le manque de vitalité des francophones de l'Ouest. Des obstacles auxquels les communautés francophones ont répondu avec une grande dose de combativité et de fierté. Danielle Le Saux-Farmer, directrice artistique du Théâtre la Catapulte, à Ottawa, leur dédie une lettre d'amour, écrite en « langue francophone ».

  • Casse-Noisette, le « Céline Dion » des spectacles de ballet

    «  Casse-Noisette, c'est comme le "Céline Dion" des spectacles de ballet; toute la planète le connaît. » Le féérique classique des Fêtes est de retour sur pratiquement toutes les scènes, suscitant l'exaspération des blasés et le plus grand bonheur de ceux qui ont toujours un cœur d'enfant. Julie-Christine Parent et Annie Nociti-Dubois sont de la deuxième catégorie, et elles poussent l'enthousiasme plus loin : elles expliquent pourquoi Casse-Noisette reste encore et toujours un chef-d'œuvre sur les plans de la musique et de la danse. Les grincheux de Noël n'ont qu'à s'abstenir!

Vous aimerez aussi