•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

On dira ce qu'on voudra

On dira ce qu'on voudra

Avec Rebecca Makonnen

Du lundi au jeudi de 20 h 30 à 21 h
(en rediffusion du mardi au vendredi à 00 h 30)

Audio fil du mardi 23 octobre 2018

Rattrapage

  • Lydia Képinski pratique ses remerciements en vue de l'ADISQ

    On a mal aux globes oculaires à force de rouler des yeux en entendant des clichés lors des remerciements de gala. En prévision de celui l'ADISQ, qui sera présenté le 28 octobre, nous offrons donc toute la semaine le micro aux artistes pour leur permettre de pratiquer leurs remerciements. Lydia Képinski trouve l'exercice « gossant », mais s'y prête quand même. Elle rend hommage à sa « R2D2 », sa gérante Noémie.

  • Lars Von Trier, t'es viré!

    Le réalilsateur danois Lars von Trier récidive cette année avec un nouveau film, The House That Jack Built, présenté à Cannes. Le film a eu un effet tellement répulsif que les festivaliers ont quitté la projection en masse, écoeurés. L'enfant terrible du cinéma cumule les déclarations à l'emporte-pièce, les propos controversés, les comportements répréhensibles et les thèses misogynes dans ses oeuvres. Pour toutes ses raisons, et bien d'autres encore, le cinéaste Rafaël Ouellet lui sert un ardent : « Lars von Trier, t'es viré! »

Vous aimerez aussi