•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle vague

Avec Karyne Lefebvre

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Les univers visuels queer et pastel de Laurence Philomène

Audio fil du vendredi 17 août 2018
Portrait très coloré où l'on voit un homme à la perruque orange près d'un bosquet rempli de fleurs.

Une photo de la série "me vs others", de la photographe Laurence Philomène

Photo : Laurence Philomène

Dans ses photographies, Laurence Philomène utilise souvent des couleurs pastel. Mais ses roses tendres ou ses turquoises plus profonds que la mer n'occultent jamais les thématiques d'identité et de genre qu'elle met de l'avant grâce à ses modèles non binaires.

Laurence Philomène, 27 ans, a déjà une douzaine d’années d’expérience à l’appareil photo. En plus de mettre ses amis en valeur la plupart du temps dans ses portraits, elle n’hésite pas à se placer devant l’objectif.

« J’ai commencé à travailler sur le concept d’identité et de genre au cégep. Mon art est un acte queer, un acte politique », dit celle qui partage son temps entre Montréal et Toronto.

Laurence dit avoir éprouvé un certain choc à la fin de l’adolescence en apprenant que les couleurs pouvaient avoir un sens binaire. Selon elle, une couleur comme le rose ou le bleu peuvent être dotées de sens multiples.

Ses photos ont été publiées dans de nombreux magazines, dont Teen Vogue, Neon et Cult. Elle a aussi fait des campagnes pour Converse, Fluide et VSCO.

Quelques-unes de ses photos seront exposées en novembre à la galerie The Letter Bet (Nouvelle fenêtre), à Montréal.

*Le site web de Laurence Philomène (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi