Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Karyne Lefebvre
Audio fil du jeudi 16 août 2018

Aretha Franklin racontée par Stanley Péan

Publié le

La chanteuse américaine Aretha Franklin tient un micro dans la main gauche et lève l'index de sa main droite.
La chanteuse américaine Aretha Franklin en 2008   Photo : Associated Press / Henny Ray Abrams

La chanteuse américaine Aretha Franklin est morte ce matin, à 76 ans, entourée de ses proches. L'animateur Stanley Péan retrace le parcours de celle qu'on a surnommée la reine de la soul. Il nous fait écouter quelques extraits de ses chansons, dont la célèbre Respect.

Aretha Franklin commence à chanter le gospel avec ses sœurs dans l’église de son père, qui est prédicateur. Dès 1956, le producteur de musique John Hammond découvre sa voix extraordinaire et lui fait signer un contrat avec Columbia Records. Elle a alors un premier succès, Rock-a-Bye Your Baby With a Dixie Melody.

D’un succès à l’autre

Mais il faut attendre les années 1960 et le début des années 1970 avant qu’Aretha Franklin connaisse l’apogée de sa carrière, avec la maison de disques Atlantic Records. En puisant dans l’énergie brute du gospel, elle enchaîne les succès : (You Make Me Feel Like) A Natural Woman, Chain of Fools et Respect.

Une interprétation de Respect par Aretha Franklin :

Après une éclipse de quelques années, Aretha Franklin se fait connaître par un nouveau public avec sa présence dans le film The Blues Brothers (1980). Elle enregistre par la suite, avec la maison de disques Arista Records, les chansons Jump to It, Get It Right, Who’s Zoomin' Who, Freeway of Love et Sisters are Doin' It for Themselves, en duo avec Annie Lennox.

Un album pour découvrir le côté jazz d’Aretha Franklin

Dans les années 1980, la maison de disques Atlantic fait une compilation jazz d'Aretha Franklin. Dans cet album, Aretha’s Jazz, on l'entend la chanteuse jouer du piano, ce qui est rare dans ses chansons soul.

Aretha Franklin interprète la chanson Won’t Be Long, en 1964 :

Chargement en cours