Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Karyne Lefebvre
Audio fil du mardi 26 juin 2018

La musique qu’écoutent les jeunes Autochtones du Québec

Publié le

Souldia chante avec un masque devant une foule de jeunes Autochtones.
Une scène du film Souldia : à double tranchant, de Simon Coutu et Jean-Pierre Bastien   Photo : Vice

Souldia, un rappeur originaire de Limoilou, compte parmi les artistes très populaires auprès des jeunes Autochones. Le journaliste à Vice Québec Simon Coutu, qui a réalisé un documentaire montrant le passage du rappeur chez les Attikameks, et la journaliste à Espaces autochtones Sophie-Claude Miller discutent avec Karyne Lefebvre de l'attrait pour le rap et la musique électronique qu'ont les adolescents des Premières Nations.

« La dureté de certains propos […] dans les chansons rejoint leur réalité. Quand on est adolescent, on cherche des sensations fortes, des paroles crues, on veut quelque chose qui sort du moule », explique Sophie-Claude Miller qui a trouvé un attrait semblable au style de rap violent chez les jeunes en Bolivie lorsqu’elle y a fait du bénévolat. Selon elle, comme Souldia rappe en français, il touche les Autochtones davantage qu’un artiste comme Eminem, dont ils doivent décoder les paroles.

Quand la musique sauve des vies

Dans le documentaire Du teweikan à l’électro : voyage aux sources de la musique autochtone, de Kim O’Bomsawin, le chanteur Florent Vollant explique comment la musique peut permettre aux jeunes Autochtones de s’exprimer en se servant de leur délinquance. Dans ce film, il est question de la réappropriation de la culture traditionnelle par la nouvelle génération.

Raconter ce qui se passe dans la communauté, c’est clair que ça peut être une soupape pour pouvoir s’exprimer. […] La musique peut être une façon de sortir de la misère.

Simon Coutu, journaliste

Chargement en cours