•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chercheur croit qu’il faut considérer l'alzheimer sous un angle nouveau

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Un chercheur croit qu’il faut considérer l'alzheimer sous un angle nouveau

Une personne âgée souffrant d'Alzheimer est prise en charge par quelqu'un du personnel soignant.

En 2016, 564 000 Canadiens souffraient d’un trouble neurocognitif. En 2031, ce nombre grimpera à 937 000, et 60 % de ces personnes seront atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Photo : iStock

Jusqu'à maintenant, la recherche sur l'alzheimer ne s'est peut-être pas assez attardée sur la façon dont le cerveau s'alimente en énergie. C'est du moins ce que dit Stephen Cunnane, du Centre de recherche sur le vieillissement du centre de santé et de services sociaux (CSSS) – Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke. Avec son équipe, il a créé une boisson cétogène qui améliorerait les fonctions cognitives chez les personnes à haut risque de développer la maladie d'Alzheimer. Sans prétendre guérir les troubles cognitifs ou la maladie d'Alzheimer, Stephen Cunnane croit tout de même que cette boisson, combinée à la prévention et à l'activité physique, peut jouer un rôle dans l'amélioration des fonctions exécutives, de la mémoire et du langage.

Chez les personnes avec l'alzheimer, on corrige une bonne partie du déficit énergétique au cerveau et on a un effet bénéfique sur les aspects de la cognition, donc la mémoire, la capacité d’apprendre des trucs et l’attention, qui s'améliorent directement en lien avec le niveau des cétones dans le sang ou dans le cerveau.

Stephen Cunnane, du Centre de recherche sur le vieillissement du CSSS – Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi