•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moteur de recherche

Avec Matthieu Dugal

Du lundi au jeudi de 19 h à 20 h
(en rediffusion le samedi à 1 h)

Sables bitumineux : le défi d’avoir une industrie plus propre et moins polluante

Une personne tient dans sa main gauche des sables bitumineux.

L'empreinte carbone des sables bitumineux de l'Alberta est assez élevée par rapport à d'autres pétroles qui proviennent, par exemple, de l’Algérie ou du Texas.

Photo : iStock

Cogénération, exploitation in situ, pièges à CO2 naturels, pièges à CO2 artificiels, production d'hydrogène : les solutions techniques et technologiques avancées par l'industrie des sables bitumineux pour rendre celle-ci plus verte sont nombreuses depuis quelques années. En fait-elle assez pour réduire son empreinte environnementale? Selon Rosa Galvez, professeure-chercheuse au Département de génie civil et génie des eaux de l'Université Laval, l'industrie demeure limitée dans ce qu'elle peut faire pour améliorer son bilan environnemental, principalement en raison de la nature non conventionnelle du pétrole albertain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi